Quand l'architecte Francis Pessein ne courre pas d'esquisse en projets, c'est pour se laisser aller devant une toile, allier couleurs et sable des plages de cornouailles, faire revivre les laisses de mer et bois des dunes.

Au début des années 80, Francis Pessein quitte Paris et l' école des Beaux Arts pour poser son sac en Cornouailles.

Jeunes architecte à son compte, il continue néanmoins à pacourir le monde appareils photos en main, pour le compte d'agence de presse consiliant ainsi sa passion et ses obligations professionnelles.

La peinture demeure longtemps son jardi secret, un refuge ou exprimer ses émotions et ses envies.

Architecture, peinture et photographies sont étroitements liés dans la création de Francis Pessein, la peinture par émotions l'architecture et la photographie pa passion.

Au fil des années, sa peinture se laisse aller à l'abstraction encouragé dans cette voie par son amie de toujours Myriam Guenaïzia http://www.mguenaizia.com/ artiste peintre. De toiles en toiles, sonstyle s'affirme associant matière et peinture, laisses de mers et couleurs.

Remarqué en 2006 par Kite, une galériste qui le pousse à exposer dans sa ville de New York celui qui n'osait pas ... ose et se laisse convaincre.

Après cette première exposition il participe à plusieur salon d'artiste , son ami Eric Bourse lui permet d'exposer à Genève, Bruxelles et sa gallerie de Sint Emillion

Francis Pessein vit et travaille à Fouesnant ou il expose régilièrement à l'office du tourisme.

En 2009, il ouvre un gallerie estivale.